Comment se déroule une consultation ?

Comment se déroule une consultation ?

La consultation de graphothérapie correspond à deux types de prise en charge :

> Le bilan graphomoteur, généralement effectué avant d’entamer les séances régulières, d’une durée de 2h00 à 2h30.
> Les séances régulières de 45 minutes. En général, il faut en compter dix à trente pour rétablir une écriture confortable.

Pourquoi consulter ?

Chez les enfants et adolescents

Les difficultés éprouvées lors de l’écriture peuvent être multiples et avoir plusieurs origines. Il est important de les prendre en considération car elles peuvent impacter le bon déroulement de la scolarité et la construction de l’estime de soi. 

Différents éléments doivent attirer votre attention :

  • Un trait sale, trop appuyé ou tremblé, des cahiers très raturés 
  • Une forme cabossée, peu lisible
  • Une écriture trop grande ou trop petite
  • Une vitesse insuffisante
  • Une difficulté à écrire sur la ligne
  • Une mauvaise gestion des espaces entre les mots ou les lettres
  • Des douleurs en écrivant (au poignet, à la main, au bras), de la fatigabilité

Auxquels peuvent être associés de façon plus large :

  • Une certaine anxiété, voir un blocage à l’idée d’écrire
  • Un manque de confiance en soi
  • Un comportement scolaire pouvant s’avérer difficile

Chez les adultes

Pour certaines personnes, le geste de l’écriture est douloureux physiquement, voire moralement : il peut y avoir des blocages. En effet, la manière d’écrire ou de signer reflète la personnalité, d’où l’intérêt de travailler sur ces blocages avec la graphologie. ​

Plusieurs raisons peuvent amener à consulter :

  • Des difficultés à se relire ou à être relu par d’autres
  • Des douleurs, des crispations, des tremblements ou une lenteur extrême
  • Une écriture qui n’est pas conforme à l’image qu’elle souhaiterait renvoyer (jugée trop infantile par exemple) ou qui considère qu’elle n’est pas le reflet de leur personnalité
  • Un geste manuscrit rendu difficile par une maladie ou un accident de la main, un AVC ou encore un traumatisme crânien

Toute rééducation commence par un bilan graphomoteur, qui va permettre d’identifier la (ou les) origine(s) du problème, afin d’apporter des réponses adaptées.

Il s’appuie sur un entretien approfondi (avec les parents et l’enfant) sur l’historique, l’examen précis de l’écriture dans différentes situations, l’observation de la tenue de l’instrument, des postures et du déroulement du geste.

Il prend aussi en compte de nombreux autres éléments directement liés comme la latéralité, le repérage dans l’espace et le temps, la tonicité, l’équilibre, la convergence et la poursuite visuelle.

Suite à ce bilan, une réorientation vers un autre spécialiste (psychologue, neuropsychologue, orthoptiste …) peut-être proposée, en complément ou de manière prioritaire. Il est essentiel de ne pas alourdir la prise en charge.

Durée

2h00 - 2h30

Tarif

160 euros

Et les séances ?

La rééducation ne porte pas directement sur l’écriture, mais plutôt sur le dessin de quelques formes fondamentales (boucles, coupes, arcades, oves etc.).

Il s’agit de travailler sur la souplesse et l’aisance dans le mouvement de façon ludique. On cherche à relâcher le geste, la respiration et à améliorer les perceptions et les sensations.

On apprend aussi à bien tenir le crayon et à adopter une bonne position corporelle durant l’écriture. L’objectif recherché est avant tout la détente, pour retrouver envie d’écrire et confiance en soi.

Pour rétablir une écriture confortable, il faut compter en général entre dix et trente séances, en fonction des difficultés rencontrées et parfois aussi de la motivation affichée.

Durée

45 minutes

Tarif

45 euros

FacebookLinkedIn